Switzerland
Team of the Month
L'équipe d'explorateurs de l’eau de la classe de 8H d’Antoine Beytrison à Ayent (VS) nommée les Ayent'eaux ont réalisé déjà plusieurs défis : Nettoyez-moi cette eau avec la réalisation de 3 types de filtres à eau différents et la sensibilisation à de nombreuses classes; Ils ont créé un rap sur l'eau; ils ont également créé un sentier de l'eau pour sensibiliser les autres élèves et les parents à l'économie d'eau: ils ont également réalisé haut la main le défi de collecte de fonds pour les ressources mondiales en eau: ils ont motivé plus de 522 élèves de 24 classes des villages de St-Romain, Arbaz et Botyre en organisant le 30 novembre une course de solidarité qui symbolisait la distance qu’un certain nombre de villageois parcourt au Burkina Faso jusqu’au premier point d’eau (8 à 10 km). Ils ont ainsi récolté plus de 16'000.- qui va permettre la construction courant 2019 de deux puits dans la commune de Dargo et un à l’école Métissages ( 700 élèves) à Boulsa. Et pour terminer ils ont créé un cal'eaudrier de l'Avent basé sur des actions à mettre en place pour économiser l'eau. BRAVO pour tout ce travail, cet engagement et cet esprit magnifique!
Click here
Congratulations
41

13750
points earned by our 141 teams

RUN FOR WATER
Posted by Les Ayent\'eaux_2019, Switzerland on 4 December 2018
Post related to Collecte de fonds pour les Ressources mondiales en eau,
départ de la course

Run for water

 

Nous avons choisi, pour notre récolte de fonds, de venir en aide à l’association « Métissages » parce qu’elle correspondait à nos attentes : aider des gens en manque d’eau. Les responsables sont venus en classe et nous ont fait part de deux parmi leurs projets futurs, au Burkina Faso.

Le premier projet consistait à venir en aide à la population de la commune de Dargo, composée de plusieurs petits villages. Le quartier, Towogodo éloigné de la ville, est situé à plus de 8 kilomètre du point d’eau le plus proche. Ses habitants doivent parcourir quotidiennement cette distance pour aller et pour revenir, cela deux à trois fois par jour.

Le deuxième projet est aussi au Burkina Faso, à Boulsa pour l’école Métissages, fondée par cette association. Ces sept cents élèves doivent acheter de l’eau très cher à des vendeurs qui ne passent pas souvent.

Nous avons dû choisir l’un des deux projets, chose qui a été difficile car nous voulions aider à la fois les habitants de Dargo et les élèves de Boulsa.

 

Nous avons finalement voté et opté pour le premier projet et avons rapidement eu l’idée d’organiser une course qui nous permettrait de mieux nous représenter la distance parcourue et l’effort physique quotidien de nos camarades africains. Nous l’avons appelée RUN FOR WATER.

Nous avons pris contact avec le directeur de notre école qui nous a immédiatement fait confiance et nous a donné son autorisation.

Nous avons entraîné dans notre aventure tous les élèves de notre école, ceux de l’école d’un village voisin ainsi que les élèves du Cycle d’Orientation de notre commune.

Nous avons préparé, pour chaque élève, une enveloppe servant à la recherche de parrains et marraines. Tous les Ayent’eaux, à savoir, les 17 élèves de notre classe, par groupes, sont passés dans toutes les classes des trois écoles pour présenter aux petits comme aux grands notre projet. Nous leur avons, à ce moment-là, distribué les enveloppes qui servaient à la recherche de dons.

Nous avons ensuite contacté la commune et le canton pour obtenir l’autorisation de la fermeture de routes pendant la course et nous l’avons obtenue.

Nous avons pu compter sur l’aide des enseignants des trois écoles qui ont accepté de jouer le jeu, qui nous ont encouragés et conseillés. Nous tenons donc à les remercier.

Nous avons également, en cours ACM, découpé, pour chaque participant, des gouttes d’eau à épingler sur le T Shirt, le jour de la course. Nous avons aussi confectionné un immense chèque à remettre aux personnes de l’association avec le montant récolté.

Le jour de la manifestation, le vendredi 30 novembre, certains Ayent’eaux ont mangé sur place pour faire les derniers préparatifs. Les élèves des trois écoles sont arrivés et nous nous sommes échauffés sur des musiques entraînantes. Puis, chaque coureur a accroché une goutte d’eau avec l’inscription de son prénom. C’était pour se rappeler qu’on courait pour des personnes qui n’ont pas comme nous, un accès à l’eau. La course a démarré à 14h45 et pendant une heure, les élèves ont couru courageusement sous la pluie en tentant d’effectuer 8 tours, représentant les 8 kilomètres parcourus au Burkina Faso pour s’approvisionner en eau.

Tous les participants se sont réunis à la fin de la course et nous avons ainsi pu remercier tout le monde et remettre le chèque que nous avions préparé.

Grâce à l’investissement, la motivation et l’aide apportés par plus de 500 élèves, et plus de 30 enseignants, les Ayent’eaux parviennent à venir en aide à 1000 personnes en Afrique, en construisant deux puits dans la commune de Dargo et un puits à Boulsa. En effet nous avons récolté plus de 16’000 francs suisses.


|
Likes
 (1)

|
Likes
 (1)

Local Partner FDDM

www.fddm.ch

Water Explorer is supported by the
HSBC Water Programme
and is a Global Action Plan initiative
in association with
7.50 MB